Boutiques/Restaurants/Bars

Love is all around…Traduction: « l’amour est dans le pré » ;)

Délicat moment à venir. Alors préparez-vous…

Ce moment dont je parle, ce n’est pas le jour même de la Saint-Valentin, mais le lendemain matin… juste avant de partir travailler…

Vous savez, ce moment pendant lequel vous vous dirigez vers le salon au radar pour prendre vos clés, quelques secondes avant de lui dire « A ce soir! », ce moment où vous savez qu’il faut faire vite pour ne pas être trop en retard au boulot, celui là même où vous entendez finalement votre amoureux/se vous dire sur un ton piquant qui réveille: « au fait, hier… c’était la Saint-Valentin… ».

Ce moment dont je parle, c’est celui où vous n’aurez plus le temps de rentrer dans des explications alambiquées pour lui expliquer qu’à vos yeux la Saint-Valentin c’est tous les jours et que vous pensiez qu’il/elle ne croyait pas en ces histoires idiotes, pures inventions à des fins commerciales…

Eh oui… Sadique hein, l’amoureux/se…

Il/elle sait bien qu’au moment précis où il/elle aura lâché cette petite phrase cinglante, vous n’aurez plus qu’à partir avec vos clés, ruminer tout/e seul/e, toute la journée… Au point d’appréhender un peu, parfois, le retour à la maison le soir. En effet, impossible de réparer réellement cet oubli/absence/faille/mauvaise assomption (appelez ça comme vous voulez); la Saint-Valentin c’est le 14 Février, ce n’est ni le 13, ni le 15. C’est comme Noël, le lendemain ce n’est plus Noël.

Alors, à moins d’être irréprochable toute l’année et d’avoir des attentions pour l’autre toute l’année (hum… Soyons honnêtes un instant…) et cela à toutes les occasions qui se présentent, ou même sans aucune raison, juste pour le plaisir;  je crois que même si la Saint-Valentin parait être une invention à des fins commerciales, ça vaut peut être le coup d’éviter ce moment évoqué plus haut qui risque de vous pourrir la journée du 15. Voici pour cela quelques suggestions, accessibles à tous (comme ça le lendemain tout le monde est content, et vous partez bosser traaaanquilleee!):

1. Mettez une alerte sur votre portable qui se déclenche le 12/02 pour vous souvenir de réserver une table pour le 14/02 et d’acheter un petit quelque chose à offrir.

2. Le restaurant:

A midi s’il fait beau et si vous avez le temps:

La Terrasse (Hotel Méridien -http://www.laterrasse-nice.fr/fr/- réservation en ligne possible) ou le Coco Beach avec sa vue sur la Baie des Anges (2, Avenue Jean Lorrain – 06300 Nice – http://www.cocobeach.fr/).

S’il pleut ou s’il fait trop froid à midi ou encore pour diner:

Flaveur, une cuisine originale, pleine de saveurs, (25, rue Gubernatis – http://flaveur.net/home/ – réservation par email possible: reservation@flaveur.net) (Menu du midi abordable à 25 euros, le restaurant étoilé propose aussi un menu de Saint-Valentin à 130 euros pour le diner, champagne inclus, cher mais si vous avez les moyens, allez voir le menu sur leur site, ça a l’air top!)

Et je ne l’ai pas encore essayé, mais ça me tente bien: le Bistro Saint-Louis ( 15, rue Tonduti de l’Escarène – http://www.bistrosaintlouis.fr/réservation en ligne possible)

3. Le petit quelque chose:

Sur le blog vous trouverez peut être déjà quelques idées simples, comme un des délicats bouquets de Julie Guittard, les assortiments de thé et autres jolis/bons produits proposés par Mahé dans sa boutique L’Oiseau d’été, un assortiment de ses bonbons préférés (Bonbons du Monde), ou une boite de chocolat L’Oiseau d’Or (20 rue de l’Hôtel des Postes – un excellent chocolatier de Nice, sur lequel je n’ai pas écrit mais qui vaut le détour!), etc. Et pour ceux qui veulent offrir un bijou, jetez un coup d’oeil chez Abysse, c’est abordable et joli, (17, Avenue Jean Médecin).

lovbe100_a_1

P1050444

 

En ce qui me concerne, je sais, c’est un peu gonflé, mais bon, puisque je suis là à écrire, autant l’aider un peu, mon amoureux: je serai ravie de recevoir un bouquet de fleur et un vinyle pour compléter ma collection (pas n’importe quoi, rock/soul/rythm & Blues, à choisir dans les années 60 à 79) :). Ça peut se trouver dans le capharnaüm (parfois très intéressant ceci dit) du magasin Crazy Rhythm : 10, rue Blacas ou alors sur internet. (ou Harmonia Mundi 33, Rue de l’Hôtel des Postes, maybe).

51Pc0b+aSCL._SL500_ Nina-Simone-My-Baby-Just-Cares-For-Me-Album-Vinyl-1985-France-33-Tours-738925746_ML

P.S.: J’ai volontairement utilisé « il/elle » et « amoureux/se » pour ne pas faire de sexisme… (Je vous laisse ceci dit vous faire votre propre idée sur qui de l’amoureux ou de l’amoureuse a le plus tendance à lancer ces petites phrases cinglantes au moment de partir travailler…)

P.S. 1: Au fait, Doudou, j’espère que tu as lu cet article (jusqu’au bout!) 😉

Publicités

5 réflexions sur “Love is all around…Traduction: « l’amour est dans le pré » ;)

  1. Au fait c’est bon, le doudou ne s’est pas trompé de date… heureusement que je lui avais envoyé l’article en temps et en heure! 😉 Je reviens avec de nouvelles découvertes très prochainement! Désolée pour cette vraiment trop longue absence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s